Chocolat·Entremets·Gâteaux à partager·Recettes de Noël

Bûche Mogamangue

4

 

Il y a quelques jours, je suis allée faire une démonstration chez Zodio Cesson, ma petite maison rose adorée, et je devais tester le Kit pour bûche glacée Frozen de Silikomart !

Moule testé et approuvé car il est vraiment d’un usage hyper facile, et aucune prise de tête pour le démoulage, du bonheur !

Donc je me suis mise à la recherche d’une recette sympa, sans trop d’étapes car je devais la réaliser assez rapidement.

Je vous présente donc ma recette de Mogamangue !

Pourquoi ce nom me direz vous ? Tout simplement car je me suis inspirée du fameux Mogador trouvé sur le blog J’en reprendrai bien un bout, une recette de Pierre Hermé, associant le fruit de la passion et le chocolat. Mogamangue, vous l’aurez donc compris car la mangue a remplacé chez moi les petits fruits de la passion.

Etape supplémentaire par rapport à celle réalisée en magasin : le petit croustillant praliné qui apporte un petit croquant du tonnerre !

Sortez vos cuillères, il n’y a plus qu’à se régaler !!!

 

Ingrédients dacquoise :

– 70 gr de blancs d’œuf
– 35 gr de sucre
– 70 gr de poudre d’amande
– 70 gr de sucre glace
Préchauffer le four à 180°.
Monter les blancs d’oeuf en neige et lorsqu’ils sont presque pris, ajouter les 35 gr de sucre.
Mélanger la poudre d’amande et le sucre glace et ajouter délicatement à la spatule dans les blancs d’œuf.
Débarrasser la dacquoise sur une 1/2 plaque à bûche couverte de papier sulfurisé.
1
Enfourner 14 min. Laisser refroidir sur une grille.
Détailler le rectangle à la taille de la gouttière et réserver.

 

Ingrédients crémeux mangue :

– 115 gr de purée de mangue
– 30 gr de jaune d’œuf
– 60 gr d’œuf entier
– 35 gr de sucre
– 2 gr de gélatine
– 85 gr de beurre à température ambiante
– 30 gr de purée de mangue
Réhydrater la gélatine 10 min dans l’eau froide.
Faire chauffer à feu doux 115 gr de purée de mangue dans une casserole.
Dans un cul de poule, blanchir les jaunes, les œufs entiers et le sucre.
Verser progressivement la purée de mangue chaude sur le mélange blanchi.
Reverser dans la casserole et porter à 80°C sans cesser de remuer.
Débarrasser dans un cul de poule. Ajouter la gélatine réhydratée et essorée, le beurre coupé en dés et passer au mixer plongeant pendant 2 min.
Ajouter les 30 gr de purée de mangue et mixer encore 1 min.
Réserver 3 CS et débarrasser le reste dans le moule insert et réserver au congélateur pendant 4 heures, idéalement une nuit.

 

Ingrédients croustillant praliné :

– 15 gr de chocolat au lait
– 50 gr de praliné (recette ICI)
– 40 gr de gavottes émiettées
Faire fondre le chocolat au lait au micro-onde. Incorporer le praliné puis les gavottes émiettées.
Étaler au rouleau à pâtisserie la préparation entre deux feuilles de papier sulfurisé à la taille de la dacquoise,  Détailler le rectangle et réserver au réfrigérateur.

 

Ingrédients mousse choco-mangue :

– 75 gr de crème liquide
– 105 gr de chocolat au lait
– 85 gr de chocolat noir
– 9 gr de gélatine
– 30 gr de jaunes d’œufs
– 75 gr de purée de mangue
-180 gr de blancs d’œufs
Réhydrater la gélatine 10 min dans l’eau froide.
Porter la crème à ébullition. Retirer du feu et ajouter réhydratée et essorée.
Incorporer ensuite les chocolats et bien mélanger. Ajouter le jaune d’oeuf et mélanger énergiquement. Terminer en incorporant la purée de mangue, et réserver 1/4 d’heure sur le plan de travail.
Monter les blancs d’oeufs en neige ferme.
Ajouter les blancs en neige à l’appareil chocolat/mangue et mélanger délicatement à la spatule.

 

5

 

Montage :

Détailler la dacquoise à la taille de la semelle de la bûche. La napper avec les 3 cs de crémeux mangue. Déposer par dessus le croustillant praliné. Réserver.

 

2

Verser les 2/3 de la mousse chocolat/mangue dans le moule à bûche.
Placer l’insert crémeux mangue au centre et appuyer délicatement pour l’enfoncer dans la mousse.
Couvrir avec la mousse au chocolat. Fermer la bûche avec la dacquoise et appuyer légèrement pour la mettre à niveau du moule.
3.JPG
Réserver au congélateur jusqu’au lendemain.
Démouler et passer la bûche à la bombe velours blanche.

 

Mogamangue

Publicités

19 réflexions au sujet de « Bûche Mogamangue »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s