Fromage·YouTube

Fromage de chèvre

 

ça y est, je l’ai fait !!!!

Il y a quelques mois, je vous avais proposé un fromage frais de vache, type boursin, je me suis enfin lancée dans le fromage de chèvre !

Il faut dire qu’à la maison, le fromage de chèvre, on l’aime dans tous ses états : frais, secs, en tome, en camembert, bref, vous avez compris qu’il fallait absolument que je m’y colle.

Première difficulté : trouver du lait de chèvre frais !

Autant vous dire : des mois de recherche dans tous les magasins de la région, que ce soit dans les supermarchés, les magasins bios, et même les fromageries, eh bien je me suis cassée le nez partout ! Rien à faire : introuvable le truc, grrr !

Donc je me suis résignée à tenter ce fromage avec du lait pasteurisé.

Première étape, le porter à 85 degrés, jusque là, pas de difficulté.

Ajouter le vinaigre, yes, je gère.

Attendre que le caillé se forme, là ça commence à se corser. Effectivement le lait a bien bi-phasé, mais pas de gros caillé comme avec le lait de vache, plutôt un gros sable épais sous le petit lait.

Pas grave, je décide poursuivre, je passe tout à travers un coton en réalisant  après que j’avais de la gaze (mdr), et là je me retrouve après avoir pressé le petit lait avec une généreuse quantité de fromage frais ! Victoire !!!

Petit tour par le frigo, et le lendemain, un bain de gomashio paprika fumé de chez Oranessence (un site de merveilleuses épices que je vous conseille sincèrement) et le tour est joué.

Je l’ai servi pour accompagner une salade du jardin avec quelques grains de raisins et des noix, autant vous dire qu’il n’a pas fait long feu !!!

A faire et refaire !!!

 

 

 

 

Ingrédients :

– 1 litre de lait de chèvre
– 3 cs de vinaigre
– sel
gomashio paprika fumé
 
Faire chauffer le lait à feu doux dans une casserole sans cesser de remuer jusqu’à ce qu’il atteigne 85 degrés.
Retirer du feu et ajouter le vinaigre.
Bien remuer, couvrir et laisser reposer une heure.
Quand le temps est écoulé, le lait va avoir bi-phasé.
Filtrer le lait à travers une gaze et laisser égoutter au maximum.
Transférer le caillé dans un cul de poule et le saler.
Former le fromage en lui donnant la former souhaitée.
Se référer à la vidéo pour la forme de bûche.
Réserver au réfrigérateur toute la nuit.
Le lendemain, mettre du gomashio dans un plat allongé et le rouler pour bien enrober le fromage.
Réserver au réfrigérateur jusqu’à la dégustation.

 

 

 

5 réflexions au sujet de « Fromage de chèvre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s